mercredi 21 octobre 2020
Annonce CINEMED2020

Rassemblé-e-s, envers et contre tout

Dans toute la France, de multiples rassemblements en hommage au professeur d'histoire-géographie de Conflans Sainte-Honorine (Yvelines), Samuel Paty, se sont tenus dimanche à 15h. Dans les grandes villes, à Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Montpellier... comme dans les villes moyennes. Illustration à Martigues, dans les Bouches-du-Rhône.

Covid 19 : nouvelles sanctions dans l’Hérault

0

La Préfecture de l’Hérault vient d’annoncer que les contrôles et sanctions administratives ont été renforcés suite au non respect des mesures sanitaires dans certains bars et restaurants. Les établissements ont l’obligation de fermer à 22h à Montpellier mais le Préfet Jacques Witkowski menace d’une « fermeture plus générale » des établissements dans les zones où la circulation du virus est la plus active, si la situation sanitaire ne s’améliore pas. En effet, depuis le mois de septembre, le département est passé en « zone d’alerte renforcée », avec des mesures spéciales pour les bars et restaurants : jauge limitée, places assises uniquement, dix personnes par table maximum (la limite a été fixée à 6 à Aix-en-Provence et Marseille), distance minimale d’un mètre entre les tables… Un restaurateur de Lattes, ville proche de Montpellier, est « accusé » d’avoir passé de la musique (sic) et d’avoir laissé des clients circuler dans son établissement sans masque. « Nous ne sommes pas d’accord avec ces restrictions qui sont aberrantes » souligne pour sa part le président de l’UMIH 34 (Union des Métiers  et de l’Industrie de l’Hôtellerie, syndicat professionnel), Jacques Mestre, « on ne transmet pas plus de Covid à 22h qu’ à 21h. Mais quoi qu’il en soit, nous nous devons de respecter ces règles (…) Respectons ces lois, sinon nous serons montrés du doigt. Respectons les jusqu’ à ce qu’enfin cela se calme ». Le président des professionnels de la restauration annonce des actions pour la fin du mois. D’ici là, l’UMIH fera le point sur la situation sanitaire des établissements, déjà éprouvée lors de la période de confinement. (Source : France 3 Occitanie)