vendredi 25 septembre 2020
Annonce Internationales de la Guitare

Une nouvelle opération sauvetage de « La Marseillaise »

Seule offre en lice, le projet de reprise du quotidien des Bouches-du-Rhône et du Var (hebdomadaire en Languedoc) par le groupe Maritima Médias a...
Accueil Citoyenneté

Citoyenneté

La citoyenneté est le fait pour un individu, pour une famille ou pour un groupe, d’être reconnu officiellement comme citoyen, c’est-à-dire membre d’une ville ayant le statut de cité, ou plus généralement d’un État. Il n’y a pas de citoyenneté en général, même si beaucoup de personnalités se sont revendiquées comme citoyens du monde ou cosmopolites

La citoyenneté est intimement liée à la politique.
Être citoyen implique que l’on fait partie d’un corps politique, d’un État, que l’on a dans ce corps politique des droits et des devoirs politiques. En France, un citoyen ou une citoyenne est défini comme suit : « Homme ou femme âgé de plus de 18 ans, né(e) de parents français ou étrangers naturalisés ». Cette exclusion des personnes mineures de la vie politique est aujourd’hui contestée.

En démocratie, chaque citoyen est détenteur d’une partie de la souveraineté politique.
Le citoyen moderne est le sujet de droits et de devoirs : droits de l’Homme – droits civils – droits politiques – droits sociaux. Les devoirs sont accomplis par les citoyens pour le bien de la collectivité (impôts, service militaire, etc.), ou de personnes (devoir dont le non-respect peut être sanctionné, par exemple, dans le cadre de la non-assistance à personne en danger) et définis par les lois des pays dans lesquels ils vivent.

« Le citoyen est un être éminemment politique (la cité) qui exprime non pas son intérêt individuel mais l’intérêt général. Cet intérêt général ne se résume pas à la somme des volontés particulières mais la dépasse. » (Jean-Jacques Rousseau).

Il y aurait trois aspects de la citoyenneté :

– La citoyenneté civile correspondant aux libertés fondamentales (liberté d’expression, égalité devant la justice, droit de propriété)[réf. nécessaire
– La citoyenneté politique fondée sur la participation politique (le droit de vote, le droit d’éligibilité, le droit d’accéder à certaines fonctions publiques, le droit d’être protégé par cet État à l’étranger)
– La citoyenneté sociale résultante de la création de droits socio-économiques (droit à la santé, droit à la protection contre le chômage, droits syndicaux).

Dans le cadre de la construction européenne, est apparue la notion de citoyenneté européenne, dont disposent toutes les personnes ayant la nationalité d’un État membre de l’Union. La notion de citoyenneté multiculturelle, qui implique la reconnaissance des droits culturels des minorités, a récemment fait son apparition.

La capacité d’une personne à exercer sa citoyenneté dépend de la démocraticité du système politique et social dans lequel elle se trouve. Elle dépend également des apprentissages de la participation qu’elle a pu faire.

Source Wikipédia